Danielle Brooks, la fille à suivre

Si je vous dis Lichtfield, Piper, Taystee, vous me répondez … Orange is the New Black ?  Voilà la preuve que tout comme moi, vous êtes accro à cette série. Je viens de finir la dernière saison et si je vous en parle, aujourd’hui, c’est pour que l’on s’intéresse un peu plus à Danielle Brooks alias Taystee.

 

 

Rayonnante

Danielle Brooks, c’est vraiment l’actrice qui met de l’ambiance dans la série, une boule d’énergie qui n’a pas sa langue dans sa poche et qui aime défier l’autorité. Ses rôles se ressemblent plus ou moins, je l’ai également vue dans un épisode de Girls où elle était encore une fois magnétique. 27 ans, diplômée de Julliard, une prestigieuse école de spectacle des débuts pas faciles, mais, honnêtement, avez-vous vu beaucoup d’actrices noires comme elle ?

Non, quasiment pas.

Pulpeuse, des formes généreuses, elle porte fièrement son afro et ne répond absolument pas aux critères d’Hollywood. Pourtant, depuis quelques années, c’est la fille à suivre et elle n’a pas fini de nous étonner.

C’est une femme que j’admire car dans la vie elle semble réellement être comme ça. J’aime l’énergie qu’elle dégage, elle est pétillante et son sourire est tout de suite contagieux.

Son style

Sexy à souhait, elle se moque complètement du qu’en dira t-on ou des diktats de la mode. Une robe moulante ou un décolleté plongeant même si sa poitrine frôle plus le bonnet D que le A ? Aucun problème ! Ses apparitions sur les tapis rouges ne manquent ni de piquant ni de waouh !

Ne croyez pas que cette confiance en soi est venue du jour au lendemain.

Aujourd’hui, elle prend sa revanche sur son adolescence, elle était toujours pointée du doigt pour son poids, elle était bien plus grosse que les jeunes de son âge. Des années plus tard, elle a vraiment galéré pour décrocher des castings : trop ronde, trop noire ou trop afro. Elle ne correspondait pas au goût des réaliisateurs jusqu’au jour où Orange is the New Black est arrivé.

Le temps lui a appris à être bien dans ses baskets, à accepter son corps tel qu’il est et à le sublimer. Sans complexe, elle prend la pose en maillot de bain et fait la Une des magazines. Généreuse, activiste, elle milite aussi pour les droits de la communauté LGBT. Surtout, elle n’hésite pas à dénoncer tout ce qui ne tourne pas rond dans ce monde, notamment au sujet de la pub raciste de la marque Dove. Elle écrit une tribune sur le site Lenny Letter, à lire ici.

 

Côté makeup et coiffures

Danielle Brooks est un vrai caméléon. Que ce soit au naturel ou avec des extensions longues ou courtes, ses looks sont travaillés à la perfection et elle a de quoi en inspirer plus d’une. Quant au maquillage que j’aime beaucoup, son makeup artist connaît ses atouts et sait les mettre en valeur, cela reste dans la sobriété, point d’extravagance.

 

credit @daniebb3

 

Comment trouvez-vous Danielle Brooks ?  Inspirante ou pas ?

A très vite et je vous souhaite une belle journée !

Laisser un commentaire