Livre : Les secrets de beauté des Japonaises

Tout comme moi, vous avez dû remarquer qu’en ce moment la cosmétique asiatique est hyper tendance. Et vous avez dû voir aussi que les magasins Sephora, Monoprix et même Le Bon Marché ont des rayons entiers de masques en tissus ou encore de crèmes hors du commun, comme celle à base d’oeufs. Ce n’est qu’un échantillon.
Disons qu’ici c’est la nouvelle coqueluche des marques, elles s’inspirent du Japon ou de la Corée pour développer des produits presque aussi efficaces. J’avoue que la concurrence est rude et bien des fois, le produit d’origine est meilleur. La preuve avec l’huile démaquillante, les copies n’égalent jamais la qualité de la marque DHC.

Entre nous, il faut bien le reconnaître, les femmes asiatiques ont une peau nickel ! On pourrait les envier, mais sachez que ce joli teint de porcelaine n’est pas tombé du ciel. Certes, elles bénéficient d’un bon patrimoine génétique, mais, elles sont surtout rigoureuses. Une rigueur exceptionnelle qui s’apprécie en particulier dans l’application de leurs soins du visage.

Le layering, ça vous parle ? Si la réponse est non, alors, je vous invite à lire Les secrets de beauté des Japonaises de Chizu Saeki.

Vous en saurez davantage sur les gestes à adopter au quotidien en fonction de votre type de peau et de la saison. Ils ne sont pas les mêmes le matin et le soir. Je vous conseille encore plus ce livre si vous avez des problèmes cutanés ou si vous souhaitez prévenir l’apparition des rides.
Mention spéciale pour les chapitres sur l’importance du jeun de la peau ou des massages lymphatiques pour drainer les toxines et éviter d’avoir le visage bouffi.

En tout cas, c’est un livre vraiment complet qui aborde toutes les thématiques liées au bien-être de la peau. Il n’y a rien de technique, tous les conseils sont faciles à suivre et ne demandent pas de matériel/produit spécifique. Au contraire, vous apprendrez à moins en utiliser.

Sur ce, je vous souhaite une belle journée et dîtes-moi ce que vous pensez du rituel beauté des Asiatiques, est-ce too much ?
A très vite !

Laisser un commentaire